FIL INFO
  • 1/La déchetterie sera exceptionnellement fermée lundi 24 décembre.  
  • 2/La déchetterie restera ouverte lundi 31 décembre (aux horaires habituels).

L’histoire de Brécy en quelques dates :

1155 : Brécy s’appelait d’abord Berciacum, puis Berciaco et Berci.

1249 : les templiers sont à Francheville (Franca-villa) et y construisent une chapelle.

1250 : le village de Brécy était entouré de murs destinés à se protéger contre les pillards, et le château existe déjà. L’enceinte à peu près rectangulaire avait 100 mètres sur chaque face, avec quatre tours d’angle et une ou deux sur chaque front. Un pont levis occupait le milieu de la face nord ; des courtines de 1.80 mètres d’épaisseur, de 11 à 12 mètres de hauteur, « hors d’échelle », et défiant l’escalade, entourait cet espace.

1600 : un beau retable est insatallé dans la chapelle Saint-Firmin qui n’existe plus aujourd’hui. Ce retable est maintenant encastré dans le mur nord de l’église.

1616 : le procès d’une bande de sorciers de Brécy et Sainte-Solange eut lieu au château de Brécy. Ils sont condamnés et l’un d’entre-eux est pendu sur la place de Grève à Paris.

1700 : construction de l’église ; de cette première église, il ne reste que les deux pans de murs du nord et du sud.

1850 : construction de l’église telle qu’elle est aujourd’hui.

1882 : la mairie et les écoles sont construites, sous l’impulsion d’un maire influent Henri Cheneau qui sera Conseiller Général et Député.

1944 : dans la nuit du 1 er au 2 septembre, des soldats allemands sont arrivés à Brécy. Vers 11 h 30, une voiture occupée par 4 résistants FFI est arrivée dans le bourg par la route de Farges-en-Septaine, ignorant l’occupation du village. Le véhicule a été mitraillé par les allemands. Sur les 4 résistants, un a réussi à se cacher dans un cellier, un autre, à la faveur d’une pluie torrentielle, a réussi à s’échapper en longeant la rivière jusqu’à la ferme des Thureaux, les deux autres ont été fusillés derrière le mur de l’école des filles. Ils s’appelaient Jean NARCY et André ROLY ; tous les deux étaient domiciliés à Tracy-sur-Loire.  (Récit de guerre par Maurice LACOSTE, instituteur à Brécy à l’époque des faits)

1963 : le Foyer Rural est inauguré.

1995 : le centre bourg est aménagé ; ce sont les deniers travaux de René Millet qui aura été maire de 1953 à 1995.

Histoire Brécy